Angoissé

Quand, à la tombée du jour,
La lumière jaune s’écrase,
Sur un chemin brisé, il court
Angoissé par un coeur qui s’embrase.

Fuyant vers un souvenir intouchable
Qui, tantôt bon, tantôt beau,
Eveille une maladie incurable,
Peu-à-peu lui courbe le dos.

Peut-être se réjouit-il du mal
Qu’elle infiltra en silence..
Chaque seconde le rend si pâle,
Mais son malaise n’a pas d’importance.

Advertisements

8 thoughts on “Angoissé

  1. Alexy Farhat

    i really like, on sent vraiment une atmosphere angoissante, et meme tres frustante, “sans mon crayon, je ne suis rien car je ne possede rien”: tout a fait, puisque l’ecriture est un exutoire, un cri ettouffer, mais tu as quelque chose de grand, d’inestimable, tu as du Talent, ce qui fait de toi un Artiste. Maudit ou pas c’est a toi de le montrer

    Reply

Leave a comment?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s